La Vie Charentaise 30 septembre 2019 à 08h00 | Par A.V.

Agir pour les pollinisateurs

La rencontre régionale sur les pollinisateurs s’est tenue le 23 septembre au Cnam Enjmin d’Angoulême. Elle a rappelé aux acteurs la nécessité d’agir rapidement pour maintenir la biodiversité ainsi que pour le renouvellement de la flore et de l’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nicolas Thierry, vice-président du Conseil régional chargé de l’environnement et de la biodiversité.
Nicolas Thierry, vice-président du Conseil régional chargé de l’environnement et de la biodiversité. - © A.V.

« Il est déjà très tard pour agir. Il ne se passe pas une journée sans voir des chiffres de plus en plus catastrophiques. » En ouverture de la rencontre régionale « Agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine », Nicolas Thierry ne mâche pas ses mots. Le vice-président du Conseil régional chargé de l’environnement et de la biodiversité dresse un bilan inquiétant. « L’objectif de cette journée est de comprendre les besoins de ces territoires et des acteurs de la Région. Elle peut proposer autant de plans qu’on veut. Si les communautés de communes et les départements ne s’en saisissent pas, ça ne sert à rien. »
Le plan régional en faveur des pollinisateurs accompagne une quarantaine de projets. Les actions sont menées avec la direction de l’agriculture et de la recherche. Cela reste insuffisant au regard de la taille de la région et de la diversité des espèces de pollinisateurs. Ils sont pourtant indispensables pour le renouvellement de la flore et de l’agriculture. « Les insectes sont responsables de 80 % de la pollinisation. Toutes les abeilles pollinisent. Il existe plus de 970 espèces en France », rappelle Bernard Vaissière, de l’Inra Avignon. « Nous sommes tous d’accord sur le constat. Aujourd’hui, on doit passer de l’étude des sujets expérimentauc à une généralisation des mises en application », reprend Nicolas Thierry.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui