La Vie Charentaise 08 novembre 2018 à 09h00 | Par A.V.

« Aider les agriculteurs dans leur façon de travailler »

L'entreprise Dland basée à Saulgond a été primée au Sommet de l'élevage pour son godet mélangeur D10MEL TC. Retour sur une entreprise familiale de Charente limousine qui a fait de l'innovation son credo.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Émilie Deslandes et son frère 
reprendront officiellement 
l'entreprise familiale dans 
les prochaines semaines.
Émilie Deslandes et son frère reprendront officiellement l'entreprise familiale dans les prochaines semaines. - © A.V.

Comment les Ets Deslandes sont-ils passés d'une entreprise de travaux agricoles à la conception et à la fabrication de machines ?
Émilie Deslandes : L'entreprise a été créée en 1983 par nos parents. Elle était spécialisée dans les travaux agricoles, la conduite d'engins, l'ensilage. Mon père a démarré seul puis a embauché des salariés pour faire les battages. En 1998, suite à un accident, il s'est retrouvé dans l'impossibilité de conduire les machines. Il a voulu trouver un autre moyen de s'épanouir dans l'entreprise. Il a pensé à développer l'aplatissage de céréales sèches ou humides stockées en gaine ou boudin. Il a commencé à modifier les machines puis il en a créé une. Ça a très bien pris. Il a commencé par louer ses machines aux alentours puis à les vendre. Nous avons également créé des machines de reprise de boudins.
Notre souci est de satisfaire les agriculteurs et de les aider dans leur façon de travailler en leur fournissant les prestations qui leur conviennent.
Comme ce sont des machines que nous utilisons également dans nos prestations, mon père s'est aperçu que les premiers modèles n'étaient pas assez performants en qualité et en rendement pour les petites exploitations. Le matériel agricole est souvent destiné à de gros faiseurs et les agriculteurs moins producteurs sont souvent oubliés. Mon père a créé la Dessilogaine en 2003, qui a été primée en 2016 au Sommet de l'Élevage en 2016, puis la D10MEL TC qui est plus polyvalente et qui a été primée cette année d'un Sommet d'Or.

Découvrez la suite de l'interview dans La Vie Charentaise du jeudi 8 novembre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui