La Vie Charentaise 20 septembre 2019 à 08h00 | Par A.V.

Arrêté anti-pesticides : la Chambre d’agriculture organise la riposte

La Chambre d’agriculture défend l’utilisation modérée et sans risques des pesticides dans la production agricole. Les élus répondent à l’arrêté anti-pesticides pris par le maire de La Couronne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les élus de la Chambre d’agriculture.
Les élus de la Chambre d’agriculture. - © A.V.

Quelques heures avant que le maire de La Couronne ne prenne un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides hors agriculture biologique et substances à faibles risques à moins de 150 m des habitations sur sa commune, la Chambre d’agriculture a déclenché la riposte.
Le message est clair : l’agriculture française est suffisamment technique et précise pour qu’il n’y ait pas de risque. « C’est inacceptable ce que l’on met sur le dos des agriculteurs », estime Guillaume Chamouleau, vice-président. Il rappelle que « bien utilisés, les produits phytosanitaires ne présentent pas de risque. Toutes les précautions sont prises. Les produits ne sont pas utilisés de façon massive mais au cas par cas. »
Le président Christian Daniau met en avant le fait que « chaque agriculteur est formé pour l’utilisation de ces produits. Leur application tient compte des distances avec les zones habitées. On tient compte de tout, même de la météo. Si l’effet va au-delà de la parcelle, le produit ne sera pas homologué. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui