La Vie Charentaise 23 mai 2019 à 09h00 | Par A.V.

Charente 2050 : la difficile question de la gestion de l’eau

La prochaine étape de Charente 2050 sera d’identifier les enjeux du territoire et partager un socle technique commun. L’objectif est d’anticiper les effets du réchauffement climatique sur la ressource en eau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Charente 2050 » est lancé à une période où les seuils sont proches de ceux connus en période de sécheresse.
« Charente 2050 » est lancé à une période où les seuils sont proches de ceux connus en période de sécheresse. - © Réussir SA - N. Ouvrard

L’auditorium de Jarnac a accueilli le lancement de la démarche prospective « Charente 2050 » le 16 mai derniers. Représentants des collectivités, de l’État, de l’agriculture, du tourisme, de la pêche et de nombre d’usagers se sont réunis pour évoquer la gestion de l’eau et l’impact du changement climatique sur le bassin versant de la Charente.
La démarche commencée par l’EPTB Charente vise à proposer un plan d’adaptation et d’atténuation partagé par tous les acteurs du bassin de la Charente. Il comprend un secteur regroupant l’ensemble du bassin hydrographique du fleuve Charente, les marais et le littoral associé, les eaux marines du pertuis d’Antioche ainsi que les îles d’Oléron et d’Aix. « La démarche doit aboutir à un plan d’actions les plus concrètes possible et adaptées aux spécificités des différents territoires composant le bassin de la Charente », explique l’EPTB Charente.
Le bassin de la Charente a la particularité d’être extrêmement dépendant du fleuve, des milieux et des activités et ses usages. La démarche intervient à une période où les débits du fleuve Charente sont proches des seuils de références de sécheresse. Les débats suivant ont montré autant la difficulté de mettre tout le monde d’accord, que ce soit pour les activités économiques (pêche, ostréiculture, agriculture, tourisme, industrie), les besoins en eau potable, la sauvegarde des milieux aquatiques ou la protection contre le risque inondation et submersion. La prochaine étape de Charente 2 050 est d’identifier les enjeux du territoire et partager un socle technique commun. Des ateliers sont organisés à cet effet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui