La Vie Charentaise 04 mai 2017 à 08h00 | Par A.M.

Corali va plancher sur ses marges

Si l’activité de Corali a progressé en 2016, dans un contexte économique difficile pour l’élevage, les marges ont reculé donnant un exercice déficitaire de – 75 000 €. La coopérative a décidé de créer une commission sur les marges pour trouver des solutions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Mège, président de Corali, et Frédéric Jabouille, directeur.
Philippe Mège, président de Corali, et Frédéric Jabouille, directeur. - © Alexandre Merlingeas

Les temps sont durs pour l’élevage et ce ne sont pas la sécheresse et le gel de la semaine passée annonçant une récolte de fourrage peu abondante qui va remonter le moral des éleveurs.

Pour la coopérative Corali aussi la période est compliquée. L’exercice 2015 avait été contrarié par la FCO avec au final un déficit limité à – 37 000 €. Pour 2016, le déficit s’élève à – 75 000 €. Et ce malgré une activité en progression de 7,5 % en volume d’animaux (+ 2 000 bêtes) et un chiffre d’affaires de presque 36 M€ (+ 10 %) avec une marge commerciale qui augmente de + 200 000 €.

« Ce sont les charges de transports que l’on n’arrive plus à répercuter aux clients », a mis en exergue Frédéric Jabouille, le directeur de la coopérative, lors de l’assemblée générale le 28 avril à la salle des fêtes de Chasseneuil.

2 M€ de fonds propres

Le résultat d’exploitation se situe à – 200 000 €. Heureusement, des produits financiers et le produit exceptionnel de la vente d’un bâtiment à Lessac (100 000 €) ont limité la perte. « Dès la connaissance par notre conseil d’administration de ces résultats, il a été mis en place une commission des marges. Celle-ci a pour objet d’entendre la difficulté à réaliser les marges nécessaires et de trouver un moyen de les réaliser sans pénaliser les adhérents que nous sommes », a souligné Philippe Mège, le président qui ne veut surtout pas tomber dans la facilité de rajouter un « pied de facture ».

Avec 2 M€ de fonds propres, Corali peut voir venir mais il va falloir trouver des solutions...

 

L'article complet en page 14 de l'édition du 4 mai.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,