La Vie Charentaise 18 avril 2016 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

FNSEA 16 : « plus de prix, moins de normes »

L’assemblée générale de la FNSEA 16 s’est tenue le vendredi 11 mars à Soyaux, en présence du vice-président national, Joël Limouzin. Le slogan « Plus de prix, moins de normes » est plus que jamais d’actualité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Patrick Mounier, secrétaire général de la FNSEA 16 ; Joëlle Michaud, trésorière ; Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA ; Patrick Soury, président.
De gauche à droite : Patrick Mounier, secrétaire général de la FNSEA 16 ; Joëlle Michaud, trésorière ; Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA ; Patrick Soury, président. - © Fabienne Lebon

Patrick Soury était très en verve pour l'assemblée générale de la FNSEA 16 qu'il préside. Il faut dire que l’actualité agricole de ces dernières semaines lui a fourni du grain à moudre. Notamment sur le dossier « chaud » des SNA (surfaces non-agricoles) : « A quand le choc de simplication administrative tant attendu ? Aujourd’hui, nous ne voyons rien venir et je dirai même que cela devient de pire en pire. Exemple avec les SNA. Tous les ans, on nous demande de revoir notre parcellaire graphique. Depuis le temps, nous pensions être en règle… Et bien non ! Les SNA corrigées sont apparues sur Télépac (« Cette machine infernale ! », comme l’a baptisé quelques instants plus tard, Jean-Bernard Sallat, responsable de la section bovine de la FNSEA 16). Et attention, on y trouve de tout… l’ombre d’un mur (doit-on éteindre le soleil ?), un arbre isolé au milieu d’une prairie (doit-on le couper pour se chauffer ?), une tonne à eau requalifiée en affleurement de rocher (préparez la dynamite !)... Au final, « quel intérêt ? », s’est interrogé le président de la FNSEA 16.

Lire l'intégralité de l'article dans la Vie Charentaise du 18 mars 2016 (page 5)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui