La Vie Charentaise 06 juillet 2018 à 08h00 | Par A.V.

Grand Cognac : un conseil « historique »

Une étape de plus a été franchie par Grand Cognac, ce jeudi 28 juin. Après moult discussions, l’intercommunalité a arrêté ses statuts, redistribué les compétences et planche sur son pacte fiscal et financier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour Jérôme Sourisseau, la prochaine étape est le pacte fiscal et financier.
Pour Jérôme Sourisseau, la prochaine étape est le pacte fiscal et financier. - © A.V.

28 juin, Jérôme Sourisseau, président de Grand Cognac, a fait le point sur les prérogatives qui reviendront au 1er janvier 2019 à l’agglomération ou aux communes.

Ainsi, la compétence scolaire est désormais aux communes. « L’agglomération ne peut pas gérer ce qui se passe dans les 58 communes. Ce n’est pas simple. Moi-même en tant que maire de Bourg-Charente, je n’ai jamais exercé la compétence », reprend le président. La compétence de Grand Cognac sera plutôt axée « projets et services » avec la mise en musique de la politique enfance jeune sur l’ensemble du territoire avec, par exemple, la gestion des crèches ou des centres de loisirs ainsi que la gestion des deux musées de Cognac. « Une crèche n’est jamais utilisée par une seule commune », note Jérôme Sourisseau.

Lire la suite de l'article dans La Vie Charentaise du jeudi 5 juillet 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui