La Vie Charentaise 28 février 2019 à 14h00 | Par A.V.

Jean-Marie Baillif : "« Mieux faire connaître le pineau des Charentes »"

Le pineau des Charentes a désormais sa boutique de vente en ligne. « Quelqu’un voulant déguster un pineau des Charentes doit pouvoir le faire quand il le souhaite », estime le président du comité national du pineau des Charentes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« La boutique en ligne est un outil supplémentaire. Elle n’a pas vocation à supplanter les initiatives des producteurs », insiste Jean-Marie Baillif.
« La boutique en ligne est un outil supplémentaire. Elle n’a pas vocation à supplanter les initiatives des producteurs », insiste Jean-Marie Baillif. - © LVC - Photo d'archive

Le pineau des Charentes a désormais sa boutique en ligne. D’où est venue l’idée ?
Jean-Marie Baillif : C’est le fruit d’une réflexion collective, de filière. Le comité du pineau, qui est notre interprofession, a également en charge la communication de toute la filière et organise de nombreuses manifestations pour parler du pineau et le faire déguster. Quand le comité part quelque part faire la promotion du pineau, nous y allons avec des entreprises.  Que soit avec les professionnels ou avec les particuliers, nous avons eu très souvent la réflexion suivante : « C’est excellent.  Où est-ce qu’on peut trouver votre produit ? » Force est de constater que hormis quelques marques disponibles dans la grande distribution, grand nombre de produits sont disponibles à la propriété, sur la région de production ou sur quelques salons à des moments donnés. D’où l’idée de donner la possibilité à toute personne voulant déguster un pineau des Charentes de pouvoir en avoir quand elle le souhaite. Il faut qu’ils puissent commander et être livrés en temps et en heure. D’où l’idée d’une boutique en ligne. Nous avons proposé cela à tous nos opérateurs. Ils sont pour l’instant 65 à avoir répondu favorablement avec plus de 180 produits disponibles sur la boutique.


Comment avez-vous réussi à faire travailler autant d’opérateurs ensemble ?
C’était un peu un pari. Avec l’agence de communication Quai des Orfèvres, que nous avons choisie pour faire la promotion du produit sur le territoire français, nous sommes partis sur cette idée de boutique en ligne. Il semble que cela correspondait vraiment à une attente des opérateurs. C’est plutôt encourageant pour la suite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui