La Vie Charentaise 20 février 2019 à 13h00 | Par AV.

La CCI Charente passe à l’offensive avec de nouveaux produits

Pour faire face à la baisse drastique de ses recettes fiscales, la CCI Charente mise sur la valeur ajoutée de ses services en proposant une offre plus claire aux entreprises du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Anne Frangeul, vice-présidente, et Daniel Braud, président de la CCI Charente, ont présenté un plan d’actions tourné vers les entreprises et la formation.
Anne Frangeul, vice-présidente, et Daniel Braud, président de la CCI Charente, ont présenté un plan d’actions tourné vers les entreprises et la formation. - © A.V.

« Nous avons dû faire face à une baisse drastique de la recette fiscale. Nous avons dû nous adapter, comprendre et voir ce qui allait arriver », synthétise Daniel Braud. Le président de la structure consulaire conclut : « L’époque a changé. La CCI ne sera plus jamais la même. » Le directeur général Marc Faillet précise que « la dépendance de la ressource fiscale varie selon les CCI. En Charente, elle représente seulement 25 % sur 18 millions d’euros de budget. La baisse est de 784 000 euros en 2018 et de 750 000 euros en 2019. On s’attend à 1,1 million d’euros en 2020 puis encore à un GAP supplémentaire. »
Pour compenser la diminution de la taxe pour frais de chambre, la CCI de Charente a choisi de passer à l’offensive en modifiant la lisibilité de son offre de services. « C’est une offre de transformation profonde », reprend Marc Faillet. « Nous avons formulé un projet d’entreprise avec l’objectif de rendre plus visible l’offre de services de la CCI qui est trop dense. Nous avions des produits, nous avons choisi de proposer des solutions. »
L’offre de la CCI va se décliner autour de deux marques : CCI Charente Action et CCI Charente Formation. Cette dernière structure regroupe
désormais les 3 écoles (anciennement nommées Campus Cifop, ICF Cognac et EGC). Plutôt que de proposer des offres isolées, dont on ignore parfois qu’elles sont l’œuvre de la CCI, l’idée est de créer une synergie. La partie action est structurée autour de 4 pôles d’expertises et de thématiques pour booster les projets des entrepreneurs. « Quand on accueille les entreprises, un des premiers freins de leur développement est le manque de compétence en interne. Nous sommes là pour apporter des solutions en interne comme en externe », reprend Marc Faillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui