La Vie Charentaise 21 mars 2017 à 08h00 | Par A.M

La Confédération Paysanne débat du droit au revenu des paysans

La Confédération Paysanne a traité du thème du revenu paysan lors de son assemblée générale le 14 mars à Dignac en présence d’un ancien porte-parole national, Jean-Emile Sanchez.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Confédération Paysanne veut la reconnaissance du droit au revenu des paysans par une loi.
La Confédération Paysanne veut la reconnaissance du droit au revenu des paysans par une loi. - © Alexandre Merlingeas

Le beau temps est de retour et les responsables de la Confédération Paysanne en ont profité pour faire le débat de leur assemblée générale en plein air le 14 mars au Grand Jeu à Dignac. Dans ce cadre bucolique, le revenu paysan était au c½ur des discussions.

La reconnaissance par une loi du droit au revenu des paysans basé sur une rémunération garantie pour un volume produit, liée au prix de revient, tout en interdisant la vente à perte, est un combat porté par la Confédération paysanne au niveau national.

En 2015, la MSA a révélé qu’un agriculteur sur 3 déclare des revenus professionnels inférieurs à 4 258 ¤, soit 354 ¤ de revenus mensuels. « Le revenu est fondamental pour l’installation », selon Christian Leduque.

Pour beaucoup d’autres membres du syndicat, comme Jean-Luc Manguy ou Pascal Rousteau, l’accès au foncier reste aussi un combat très important. « Le foncier et le revenu sont les deux principaux éléments limitant l’accès au métier de paysan », a dit Jean-Emile Sanchez, ancien porte-parole national du syndicat et éleveur ovin en Aveyron, invité pour l’occasion.

Retrouvez notre article complet en page 14 de notre édition du 16 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui