La Vie Charentaise 15 juin 2017 à 08h00 | Par E.B.

La jeunesse au cœur de l’Afdi Charente

Lors de son assemblée générale, le 2 juin, l’Afdi de Charente a fait un point sur son travail mené au Tchad auprès des jeunes et des femmes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’Afdi Charente, présidé par Joëlle Michaud (au centre), a tenu son assemblée générale le 2 juin à Angoulême.
L’Afdi Charente, présidé par Joëlle Michaud (au centre), a tenu son assemblée générale le 2 juin à Angoulême. - © Estelle Bescond

Après une mission au Tchad en janvier 2017, Romain Berron, membre du syndicat Jeunes agriculteurs 16, s’est porté candidat pour intégrer le conseil d’administration d’Agriculteurs français et développement international (Afdi) de Charente.

« Nous avions envie de faire entrer de nouvelles personnes au conseil d’administration. Comme Romain, avec trois autres JA, a débuté un travail au Tchad, c’était tout à fait logique qu’il intègre le conseil d’administration », précise Joëlle Michaud, présidente de l’Afdi 16 lors de l’assemblée générale de la structure le 2 juin dans les locaux de la chambre d’Agriculture à Angoulême.

L’objectif de cette mission dans la région du Logone oriental est de redynamiser l’agriculture tchadienne et de fédérer les jeunes. « Les agriculteurs ne sont pas reconnus par leur gouvernement. Nous apportons donc un appui à Atader, l’association locale partenaire de l’Afdi. Grâce à la mobilisation du jeune agriculteur tchadien Théophile Mbangnadji, et de son équipe, un bureau s’est créé au niveau régional et des statuts ont été définis. Le même travail se poursuit dans les six départements », témoigne Romain Berron.

(...)

Thierry Boudaud, président de l’Afdi Nouvelle-Aquitaine depuis juin 2016 et ex-président de la structure Poitou-Charentes, est d’ailleurs entré dans ce réseau par le biais des Jeunes agriculteurs. « Pour cet engagement auprès de l’Afdi, on ne se pose même pas la question de savoir si ça vaut vraiment le coup », confie l’agriculteur des Deux-Sèvres.

Travail avec les femmes

(...)

Grâce à ses partenaires, l’Afdi poursuit donc son travail au Tchad auprès des jeunes avec les JA 16 ou avec la nouvelle structure créée fin 2016 dans le Logone oriental, FCEJarlor, mais aussi auprès des femmes au sein de la fédération Atekor. « Les femmes se sont organisées et ont créé une activité pour faire vivre leur famille. Elles fabriquent...

...L'article complet en page 5 de notre édition du 15 juin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui