La Vie Charentaise 12 octobre 2018 à 08h00 | Par A.V.

Laurent Gestraud : « Sans la CCI, je ne serais pas là aujourd’hui »

Passion Mansle Nature accueille les chasseurs, les pêcheurs et les archers depuis le mois de juin. Laurent Gestraud, ancien directeur d’imprimerie, a pu changer d’orientation professionnelle grâce au soutien de la Chambre de commerce et d’industrie de la Charente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Gestraud peut enfin exercer dans un domaine qu’il chérit.
Laurent Gestraud peut enfin exercer dans un domaine qu’il chérit. - © A.V.

Depuis le mois de juin, Mansle Passion Nature accueille les chasseurs, les pêcheurs et les archers du secteur. Son gérant Laurent Gestraud a été accompagné par la CCI dans sa recherche de financement pour la création de son entreprise. Un travail de longue haleine qui lui a permis de concilier passion et vie professionnelle, après trois ans de préparation.
Laurent Gestraud a travaillé pendant 35 ans dans l’imprimerie familiale, à différents postes et fonctions. Depuis de nombreuses années, une envie de changement lui picotait la nuque. « J’avais envie de finir ma vie professionnelle dans un domaine qui me plaisait. Je suis chasseur depuis 16 ans et tireur depuis 1991 », explique-t-il.


« Après 50 ans, on ne veut plus de vous »
Après des hauts et des bas, il décide de quitter l’entreprise familiale. Il essaie dans un premier temps de s’orienter vers des postes de vendeurs. « J’avais envie de continuer dans une boutique ». Malgré son expérience dans la relation client et pour la chasse, il a du mal à trouver des emplois. « Quand on a plus de 50 ans, on ne veut plus de vous. Même pour un poste de magasinier, alors que j’ai largement les qualifications », regrette-t-il. Il travaille une dizaine de mois dans un surplus militaire, au rayon chasse. Puis se décide à se lancer. « J’aime donner des conseils, échanger. Les gens vous racontent des histoires. Et moi je leur apporte des produits que d’autres n’ont pas », résume le futur entrepreneur. Les difficultés le poussent à se lancer.

Lire la suite de l'article sur La Vie Charentaise du jeudi 11 octobre 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui