La Vie Charentaise 30 mars 2019 à 08h00 | Par A.V.

Le bioGNV cherche sa place en Charente

Opération séduction pour le bioGNV, issu de la méthanisation. Ce carburant pourrait devenir une alternative au diesel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les stations GNV se veulent aussi simples d’usage que les pompes à essence classiques.
Les stations GNV se veulent aussi simples d’usage que les pompes à essence classiques. - © A.V.

Le gaz naturel pour véhicules et le bioGNV, sa version renouvelable issue de la méthanisation, essaient de se faire une place dans le monde concurrentiel des énergies vertes. Une journée d’information a été organisée à Angoulême le 18 mars, sur le site de la GRTgaz qui dispose de ce type d’équipement
Le GNV semble présenter de nombreux avantages. Selon GRDF, il présente « 20 % de réduction d'émissions de C02 par rapport à l'essence et de très faibles émissions de particules fines et d'oxyde d'azote par rapport à un véhicule diesel ». Le système se développe partout en France, notamment dans la toute proche Vendée. En Charente par contre, la seule station disponible est celle de GRTGaz.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui