La Vie Charentaise 08 février 2018 à 01h00 | Par F.L.

Les coteaux de Montagan face à deux petites récoltes

Passant après la jolie récolte de 2015 (plus de 105 000 hl produits sur 848 hectares), les chiffres de 2016 et 2017 de Montagan font pâle figure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le siège de la coopérative, créée il y a plus de trente ans, est situé à Gondeville.
Le siège de la coopérative, créée il y a plus de trente ans, est situé à Gondeville. - © F.L.

Les 31 adhérents de l’Union des Coteaux de Montagan (UMC) étaient appelés à se réunir à l’occasion de leur assemblée générale, le 2 février à Gondeville. « Bon an, mal an, nous gardons ce noyau dur d’une trentaine de viticulteurs répartis entre Malaville et Sainte-Sévère, en passant par le Rouillacais et bien sûr notre secteur environnant de Jarnac. Nous sommes bien sûr ouverts à des adhésions nouvelles, mais plutôt venant de coopérateurs dans l’âme », dégrossit rapidement Marine Payannet, œnologue et responsable technique de la coopérative depuis 2014.

La présentation de l’exercice clos au 31 août 2017 était forcément concentrée sur la récolte 2016 et a permis de faire le comparatif avec celle de 2017. Pas de grandes années, à l’image « des tendances de la région qui a subi des aléas climatiques importants », reprend la directrice de la coopérative, dont l’activité essentielle est tournée vers la production de vin au cognac...

...Lire l'intégralité de l'article en page 12 de La Vie Charentaise du 8 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,