La Vie Charentaise 19 mai 2016 à 08h00 | Par Alexis Bregere

Les plantes médiévales en lumière pour les « Rendez vous aux jardins » à Dignac

Dignac organise le dimanche 5 juin une découverte gratuite de son jardin médiéval dans le cadre des « rendez vous aux jardins » organisés dans la France entière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les huit parterres du jardin médiéval de Dignac.
Les huit parterres du jardin médiéval de Dignac. - © Alexis Bregere

Le jardin médiéval de Dignac a été créé en 2000 dans l’élan des fêtes médiévales du village. Ce jardin se veut symbolique du lien religieux entre les monastères et les plantes à l’époque médiévale. Depuis trois ans, Claude Richon a repris le flambeau et s’occupe avec sa femme et deux autres personnes de ce coin de nature : « Ce jardin a un grand potentiel botanique. Le retraité proposera lors de cette journée, des visites guidées gratuites, ou même de simples conseils, pour les personnes à la recherche d’informations. Lorsque les initiateurs sont partis, les responsables de la commune m’ont demandé si je ne voulais pas m’en occuper, ils savaient que j’étais passionné par les plantes ». Le but de ce jardin : rassembler les plantes présentes dans le capitulaire de Charlemagne. Dans ce recueil, l’ancien empereur détaillait 96 végétaux qu’il souhaitait voir figurer dans ses jardins. Les responsables du parterre médiéval de Dignac sont allés plus loin en cultivant jusqu’à 160 plantes différentes : « Nous avons jugé qu’il serait intéressant d’ajouter des plantes qui étaient dans la culture populaire de l’époque » confie Claude Richon.
Le jardin se compose de 8 parterres, chacun assemblant des plantes par thème, autour d’une fontaine. On retrouve ainsi un carré destiné aux plantes dites « magiques » telle que la joubarbe à laquelle on prêtait un pouvoir de paratonnerre. Sont aussi présents des plantes médicinales (comme la pulmonaire ou la menthe), des céréales (épautre, avoine, orge), des plantes « matériaux » (pastel, chanvre, lin, garance) ou encore plus simplement des plantes comestibles (épinards, laitue sauvage…).
Tout au long de la journée, des exposants présenteront du mobilier de jardin des produits de leurs pépinières, ou même des techniques de cordage. Un distillateur sera présent avec son alambic pour montrer la fabrication d’huiles essentielles à partir de plantes. Des stands de nourriture (sandwichs, miel, confiture, soupe et quiches à l’ortie) ainsi qu’une buvette seront également déployés. Un musicien jouant de l’orgue de barbarie viendra animer cet événement avec son instrument. Claude Richon se dit ouvert à toute proposition concernant des personnes qui souhaiteraient exposer des produits en rapport avec l’événement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui