Agri79 Informations 19 juillet 2018 à 10h00 | Par Anne Frintz

Lutte contre l'ambroisie : prendre le problème à la racine

À vos gants, agriculteurs citoyens ! A vos désherbages et à vos rotations ! Pour lutter contre l’ambroisie, problème de santé publique et économique, il faut l’arracher le plus tôt possible et l’empêcher de prospérer, en la mettant en concurrence avec d’autres végétaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Repérage des jeunes plants d’ambroisie, sur une parcelle de tournesol, à Sauzé-Vaussais, début juin, avec l’observatoire des ambroisies. Une quinzaine de techniciens agricoles ont assisté à la réunion organisée par la Fredon Poitou-Charentes, dans le cadre du plan régional santé environnement (PRSE).
Repérage des jeunes plants d’ambroisie, sur une parcelle de tournesol, à Sauzé-Vaussais, début juin, avec l’observatoire des ambroisies. Une quinzaine de techniciens agricoles ont assisté à la réunion organisée par la Fredon Poitou-Charentes, dans le cadre du plan régional santé environnement (PRSE). - © Observatoire des ambroisies

Jean-Luc Audé est cultivateur à Mairé-L’Evescault, à côté de Sauzé-Vaussais. Il est l’élu, à la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, de la zone la plus concernée par l’ambroisie dans le département, dit-il : « le Mellois, la ceinture extrême-sud des Deux-Sèvres : Brioux, Chef-Boutonne, Sauzé-Vaussais ». La première fois qu’il a vu de l’ambroisie dans ses cultures, c’était il y a quinze ans. Elle avait dépassé ses tournesols. Il ne savait pas ce que c’était. « On l’appelait l’herbe à Gaston   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui