La Vie Charentaise 29 mars 2018 à 16h00 | Par E.B.

Marc Faillet : « Nous avons tout intérêt à conjuguer nos efforts »

Après avoir été directeur général de la CCI Limousin en 2006, Marc Faillet est devenu directeur adjoint de la CCI Nouvelle-Aquitaine lors de la fusion des trois régions. Depuis janvier 2018, il partage son temps entre la CCI régionale et la direction générale de la CCI Charente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marc Faillet, directeur adjoint de la CCI Nouvelle-Aquitaine est devenu directeur général de la CCI Charente au début de l’année 2018.
Marc Faillet, directeur adjoint de la CCI Nouvelle-Aquitaine est devenu directeur général de la CCI Charente au début de l’année 2018. - © E.B.

Vous êtes directeur adjoint de la CCI Nouvelle-Aquitaine. Comment êtes-vous devenu, en parallèle, directeur général de la CCI Charente ?

Marc Faillet : J’avais déjà travaillé avec le président de la CCI Charente, Daniel Braud, lorsqu’il était président de la CCI Poitou-Charentes, et avec mon prédécesseur au poste de directeur général de la CCI Charente, Antoine Tartaglione. Quand, au début de l’année 2018, Daniel Braud m’a sollicité, j’ai accepté car je pense que mon travail au plan régional doit être complété d’une expérience sur le terrain. C’est intéressant d’observer la façon dont la stratégie régionale est déployée sur les territoires. Grâce à cette nouvelle fonction, je suis en prise directe avec les entreprises, avec les EPCI et les individus. Ces deux fonctions sont donc complémentaires.

Pourquoi avoir accepté de travailler en Charente, précisément ?

M. F. : La Charente a des atouts économiques considérables : une industrie innovante et puissante, des pépites, des pôles d’excellence comme l’image ou le luxe avec les filières du cognac, du cuir et du bois. Ces atouts constituent une source de développement du territoire et cela m’intéresse profondément de travailler là-dessus. Un autre atout de la Charente...

...Lire l'intégralité de l'article en page 3 de La Vie Charentaise du 29 mars 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,