Agri79 Informations 05 septembre 2019 à 09h00 | Par Anne Frintz

Nuisibles : « Je n’ai jamais eu autant de dégâts »

Si seuls le renard et la corneille noire demeurent sur la liste des « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » en Deux-Sèvres, c’est en partie parce que les agriculteurs n’ont pas déclaré les dommages. Arnaud Perochon témoigne de ceux qu’il a subis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arnaud Perochon, sur sa parcelle de maïs qui a été ravagée par les corbeaux en juin et en juillet, au lieu-dit Les Grands Villages, à Clessé.
Arnaud Perochon, sur sa parcelle de maïs qui a été ravagée par les corbeaux en juin et en juillet, au lieu-dit Les Grands Villages, à Clessé. - © A.F.

Arnaud Perochon, de l’Earl La Coupe, à Clessé, s’est installé en 2010. Il est en bio depuis mai 2019. Il cultive 75 ha de tournesol, de maïs grain et, de triticale et pois, quasiment à parts égales. Il a un atelier volailles : trois bâtiments de 480 m2 chacun. À chaque fin de bande, il vend en direct près de 180 poules.

Ce printemps, il a subi des attaques de corbeaux sur ses semis de maïs et de renards sur ses poules. « J’avais semé le maïs en mai. J’ai resemé en juin, à cause   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui