La Vie Charentaise 18 mars 2019 à 08h00 | Par M.L.L.

Renforcer la place de la production légumière

Déjà engagé sur cette voie en 2018, le Syndicat des maraîchers de la Charente souhaite passer à la vitesse supérieure pour dynamiser la filière légumes sur le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M.L.L.

« T out le monde nous dit qu'on manque de production légumière en Charente pour honorer l'ensemble des marchés qui voient le jour aujourd'hui. » Le Syndicat des maraîchers de la Charente s'est de nouveau penché, lors de son assemblée générale qui se déroulait le 4 mars à Trois-Palis, sur le projet qui concentre tous les regards : le renforcement de la production légumière. « Nous avons un gros travail à effectuer sur la restauration collective dans le GrandAngoulême avec le lycée Marguerite de Valois et la plateforme Agape 16. Le haricot vert de conserve bio s'est également développé dans le nord Charente et nous devons renforcer les adhésions afin de travailler avec D'Aucy. Enfin, continuons à faire la promotion d'Agrilocal, qui a besoin de communiquer sur ses atouts », liste Sylvie Sicaire, l'animatrice du Syndicat des maraîchers.
Face aux ajustements qui freinent l'approvisionnement local en restauration collective, le Syndicat avait émis l'idée de faire travailler un agriculteur sur une production identifiée afin qu'il puisse produire en quantité et fournir Agape 16, le groupement départemental d'achats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui