La Vie Charentaise 13 octobre 2016 à 08h00 | Par A.M

Roumazières-Loubert fête l’élevage

Le comice agricole de Charente-Limousine se déroule le samedi 15 octobre à Roumazières-Loubert. Les organisateurs sont toujours motivés en dépit d’un contexte économique difficile pour les éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les chevilles ouvrières du comice agricole de Charente-Limousine : Alain Raynaud, Raymond Vallée, Francis Merlaud et Christophe Hervy.
Les chevilles ouvrières du comice agricole de Charente-Limousine : Alain Raynaud, Raymond Vallée, Francis Merlaud et Christophe Hervy. - © Alexandre Merlingeas

«On espère un comice pluvieux ! », plaisante mollement Christophe Hervy, le président du comice agricole de Charente-Limousine. L’état des prairies témoigne de cette période sèche commencée en juin et qui vient s’ajouter à des cours en berne dans le lait et la viande. Les stocks de foin sont entamés et il va falloir passer l’hiver. Sans compter les paiements de la PAC qui se font cruellement attendre.

Dans ces conditions, pas facile de mobiliser les éleveurs. D’autant plus que le national limousin a eu lieu récemment à Poitiers et que la vente de jeunes reproducteurs limousins de Corali se déroule le jour précédent le comice. Mais les organisateurs du comice ne se laissent pas aller pour autant par les mauvaises vibrations ambiantes et gardent le dynamisme nécessaire pour organiser ce « mini-salon de l’agriculture avec des éleveurs et un maximum d’animaux », comme aime le dire Christophe Hervy. Tous les ans, le troisième samedi d’octobre, la manifestation tourne sur une des principales communes du territoire. Après Champagne-Mouton, l’an dernier, elle revient le 15 octobre à Roumazières-Loubert, commune qui avait accueilli le comice pour la dernière fois en 2011.

 

Programme

Dès 10 heures, c’est la présentation des animaux sur la place de la mairie. On espère près de 35 éleveurs et presque 70 animaux. Les bovins, les chevaux, les moutons, les volailles sont attendues pour former un bel échantillon de ce qui peut se faire sur le territoire. À noter le défilé des chevaux avec le Trait Charentais mais pas de carrousel cette année car la place de la mairie est trop petite. À 11 heures, ce sera l’inauguration et le vin d’honneur avant le repas à la salle des fêtes (réservation sur place : 14 €) agrémenté d’une tombola. L’an dernier, le comice avait reçu de nombreux candidats aux élections régionales. « Depuis, la Région a supprimé sa subvention au comice ! », a noté Christophe Hervy. Sur un budget d’environ 7 000 €, les trois quarts sont pris en charge par la ville de Roumazières. Le comice bénéficie encore d’une aide du Département et de quelques communes. Si l’évènement peut fonctionner tous les ans, c’est grâce à l’aide des bénévoles et des agriculteurs qui viennent mettre la main à la pâte pour monter les structures, notamment. Le comité des fêtes et le propriétaire du bar se chargent de la buvette. Une trentaine d’exposants seront aussi présents : marchands de matériel agricole, fournisseurs d’aliments, motoculture, vendeurs de produits régionaux... L’après-midi se poursuivra par les présentations d’animaux. À 16 heures, le traditionnel défilé des animaux de la place de la mairie à la maison de retraite clôturera la journée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui