La Vie Charentaise 21 décembre 2017 à 08h00 | Par F.L

Top départ à la construction du centre de traitement anti-flavescence

C’est parti depuis le 15 décembre : le futur « centre de traitement à l’eau chaude de la pépinière viticole de la région du cognac » est en construction à Cherves-Richemont.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les partenaires professionnels et financiers du centre vont enterrer symboliquement deux bouteilles, l’une contenant du pineau à base de chauché gris (dans les mains de Lillian Jousson, à gauche), l’autre contenant un plant de vigne (portée par François Bodin, deuxième à gauche).
Les partenaires professionnels et financiers du centre vont enterrer symboliquement deux bouteilles, l’une contenant du pineau à base de chauché gris (dans les mains de Lillian Jousson, à gauche), l’autre contenant un plant de vigne (portée par François Bodin, deuxième à gauche). - © Fabienne Lebon

L’assemblée générale du syndicat des pépiniéristes se tient aujourd'hui même, jeudi 21 décembre, au BNIC, près d'une semaine après que son président, François Bodin, ait posé, aux côtés des partenaires du projet, la première pierre du futur centre de traitement à l'eau chaude.

La première pierre ou plutôt, faudrait-il dire, la première pelletée de béton, laquelle a recouvert symboliquement une bouteille de pineau à base de cépage chauché gris et une autre contenant un plant de vigne. Histoire d'illustrer le partenariat professionnel entre le conservatoire du vignoble et le syndicat des pépiniéristes des deux Charentes, qui va permettre de « sécuriser la fourniture du matériel végétal », a expliqué sur place Lilian Jousson, le président de l'association du conservatoire.

Le futur centre de traitement à l'eau chaude de la pépinière viticole de la région du cognac  sera bâti à côté de la salle de l'Abaca à Cherves-Richemont, dont il va conserver les couleurs pour s'intégrer dans l'espace.

Inauguration en septembre

C'est la commune qui a mis à disposition la parcelle de terrain de plus de 4000 m2, sur laquelle le bâtiment de 240 m2 est érigé. « Un bail emphytéotique  a été conclu à cet effet » a signalé le maire, Alain Riffaud.

Les travaux de construction vont durer six mois et la date d'inauguration du centre est déjà fixée au 6 septembre 2018. Huit partenaires financiers ont été sollicités pour...

...Lire l'intégralité de notre article en page 10 de La Vie Charentaise du 21 décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,