La Vie Charentaise 16 février 2019 à 08h00 | Par M.L.L.

Un label pour encourager l'écologie dans l'Eglise

Pierre Piton, ancien directeur général adjoint chargé de l'environnement et de l'agriculture au Département, s'est donné pour mission de convertir la maison diocésaine d'Angoulême à l'écologie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre Piton, délégué diocésain pour le label Eglise verte.
Pierre Piton, délégué diocésain pour le label Eglise verte. - © M.L.L.

Quel est le principe du label Eglise verte ?
Le label Eglise verte est la mise en oeuvre de l'« écologie intégrale » -- ou développement durable -- pour les paroisses, les maisons diocésaines, les communautés religieuses, les monastères... Il a été créé pour amener ces communautés à prendre le chemin de la conversion écologique. Il est porté par un réseau oecuménique et s'adresse donc à toutes les églises chrétiennes (protestante, catholique, orthodoxe) en France. Le réseau est notamment animé par l'association A Rocha (association chrétienne internationale pour la conservation de la nature) et le Cécef (Conseil d'Eglises chrétiennes en France). Cette initiative a été lancée dans le contexte de la COP 21, fin 2015, à Paris, et suite à la parution un peu plus tôt la même année de l'encyclique « Laudato si » par le pape François.
Ce label n'a pas pour but de prouver que telle paroisse est la meilleure, il sert à constater le niveau de chacun dans cette quête de la transition écologique puis de les encourager dans leurs actions. Chaque communauté s'engage tous les ans à mettre en place de nouveaux projets.


Comment se passent les avancées pour l'obtention de ce label ?
Tout d'abord, ce label n'est pas obligatoire pour mettre en oeuvre le développement durable dans la société civile. Le père Guy Rougerie et moi-même travaillons sur ce label, au niveau de la maison diocésaine, depuis 2017. Au niveau catholique, les délégués diocésains se réunissent une fois par an pour échanger sur les projets.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui