La Vie Charentaise 10 décembre 2014 à 08h00 | Par A.M

Une haie citoyenne et utile à Empuré

L'implantation d'une haie champêtre a été réalisée sur une parcelle de Florence Thivet et Baldo De Leon, agriculteurs bio à Empuré. Une quarantaine de volontaires, d'adultes en formation ou d'étudiants était à l'ouvrage le 9 décembre afin de planter 850 plants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre mardi matin pour planter une vingtaine d'essences d'arbres le long d'une parcelle agricole.
Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre mardi matin pour planter une vingtaine d'essences d'arbres le long d'une parcelle agricole. - © Alexandre Merlingeas

Dans le froid glacial et venté du nord Charente, ils étaient une quarantaine de courageux à attaquer le chantier à 9 heures du matin le mardi 9 décembre sur une parcelle agricole d'Empuré.

En plus des gants et des bonnets, les bottes étaient tout aussi indispensables pour arpenter dans les meilleures conditions la terre grasse et ultra-collante de la parcelle agricole et y planter les 510 mètres linéaires d'une haie de 850 arbres et arbustes, à majorité d'origine locale.

Sur place, on retrouvait des bénévoles de Terre de Liens, de l'épicerie sociale de Mansle, mais aussi des apprentis en BPA Travaux d'aménagement paysager, du CFA de l'Oisellerie, ainsi que des stagiaires en formation adulte du CFPPA. Une vingtaine d'essences d'arbres ont été implantées (chênes, érables champêtres, noisetiers, buis, fusain, cormiers et cornouillers sanguins...) auxquelles ont été adjointes 16 tonnes de paillage pour assurer au mieux leur prospérité. « La paille permet de garder l'humidité du sol et d'empêcher la concurrence des herbacés », explique Allan Peridy, technicien chez Prom'Haies.

L'opération est financée à 80 % par la Région Poitou-Charentes et les 20 % restant par Terre de Liens.

Une haie offre divers intérêts tant sur le plan agronomique qu'environnemental.
Une haie offre divers intérêts tant sur le plan agronomique qu'environnemental. - © Alexandre Merlingeas

Plusieurs intérêts

Pour bien comprendre la genèse de ce chantier, il faut revenir quelques années en arrière, lorsque Florence Thivet et son compagnon Baldo De Leon sont en quête de terres à louer pour réaliser leur rêve d'installation. Après avoir trouvé un projet à développer à Courcôme, ils font appel en 2009 à Terre de Liens pour acheter 10,5 hectares de terres afin de cultiver les céréales bio qui leur permettent de confectionner leur pain, brioche et autres pâtes, ainsi que des légumes secs écoulés par le GIE de Chassagne, et asseoir la pérennité de leur projet. L'association Terre de Liens qui accompagne les projets d'achats collectifs et solidaires de foncier pour préserver les terres agricoles lève alors 100 000 EUR auprès de citoyens engagés du territoire et réalise l'acquisition des terres qui seront louées au couple à travers un bail rural environnemental.

Quelques années plus tard, cette plantation de haie organisée par Terre de Liens Poitou-Charentes et Prom'Haies n'est que l'aboutissement logique d'une démarche agro-écologique et environnementale globale. « Nous avons 30 hectares de terres morcelées, raconte Florence Thivet. L'inconvénient, c'est que nous sommes entourés d'agriculteurs conventionnels. Ces haies vont nous permettre de nous protéger des traitements phytosanitaires ». Au-delà d'une zone tampon, l'intérêt est multiple. « Il est faunistique car on recrée de l'habitat pour différentes espèces », affirme Pierre-Marie Moreau, de Terre de Liens. Notamment, l'Outarde Canepetière qui a élu domicile dans le secteur. Cette espèce d'oiseau a besoin d'être protégée. Il existe aussi un profit agronomique. En effet, les haies abritent les cultures des vents, elles limitent l'érosion et le ruissellement de l'eau. Elles constituent des refuges pour les insectes auxiliaires et les insectes pollinisateurs. « On retrouve aussi un aspect lien social dans cette démarche, conclut Pierre-Marie Moreau. Ce chantier permet de faire se rencontrer différents publics ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui