La Vie Charentaise 29 avril 2016 à 08h00 | Par Gérard Seguin

Une invitation au voyage

Le samedi 21 mai prochain, trois entreprises de la région viticole ouvriront leurs portes à l'occasion de la 7e édition du « Printemps des Liqueurs » : Merlet, ABK6 et Grand Marnier vous attendent pour un voyage original.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Gilles Merlet, Patrick Raguenaud et Christian Guérin.
De gauche à droite : Gilles Merlet, Patrick Raguenaud et Christian Guérin. - © Gérard Seguin

Organisé tous les deux ans par le Syndicat français des liqueurs (branche de la FFS), le « Printemps des Liqueurs » est toujours un succès. Un millier de personnes l'an passé sur le site du Château de Bourg-Charente pour découvrir les secrets du Grand-Marnier, plus de la moitié à Chérac pour les trouvailles de la maison Merlet ! Un public essentiellement local qui trouve là une excellente idée de sortie printanière... en apprenant pas mal de choses sauf bien sûr les véritables secrets de fabrication.
Cette année, la maison ABK6 (Domaine de Chez Maillard, à Claix) entre dans la danse avec une liqueur originale, ABK6 Honey, un élixir 100 % charentais mis au point par son maître de chai Christian Guérin. « L'idée du printemps des liqueurs, c'est de redonner un coup de jeune à ce segment. L'occasion de montrer au grand public que les liqueurs ne sont pas ces produits un peu bizarres que l'on conserve au fond d'un placard, mais au contraire des produits modernes et très diversifiés qui font souvent le bonheur des amateurs de cocktails » explique Gilles Merlet, spécialiste s'il en est des liqueurs les plus variées, lui qui a commencé en produisant une crème de cassis et a fait ensuite un tabac avec son fameux Hypnotik.
Il faut reconnaître que depuis 2005, date du premier printemps des liqueurs, les liquoristes français ont repris des couleurs, poussés par un grand vent d'innovations. Le résultat est là : 89 millions de bouteilles (7,5 millions de caisses), 450 millions d'euros de recettes fiscales et une croissance à deux chiffres dans une quarantaine d'États américains.
Plus de la moitié de la production de liqueurs et crèmes de fruits est d'ailleurs exportée vers les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, le Royaume-Uni... Au pays des liqueurs, on voit bien que le voyage est une seconde nature !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui