La Vie Charentaise 25 février 2016 à 08h00 | Par A.M

Une première maison de services au public à Montemboeuf

La première Maison de service au public de la Charente a ouvert officiellement le 18 février à Montemboeuf. D’autres devraient voir le jour en zones rurales prochainement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le préfet, Salvador Pérez, essaie les nouveaux services.
Le préfet, Salvador Pérez, essaie les nouveaux services. - © Alexandre Merlingeas

Le petit bureau de Poste de Montemboeuf paraissait bien étroit le 18 février pour accueillir les nombreux élus, les représentants d’organismes publics et autres journalistes, venus assister à l’ouverture officielle de la première Maison de services publics de Charente en présence du préfet, Salvador Pérez. Fruit du travail entre les services de l’État et les différents partenaires, la fameuse maison accueillera dans ces locaux, via un accès internet,  Pôle Emploi, la Caisse d’allocations familiales, la caisse primaire d’assurance maladie, la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail Centre-Ouest et la MSA des Charentes.

« La maison de Montemboeuf est la première prête, a dit la préfet. Plus d’une dizaine d’autres sites vont suivre en zones rurales pour un équilibre territorial et un maillage plus pertinent. C’est de l’aménagement du territoire ».

Le bureau sera ouvert du mardi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h et le samedi de 9 h à 12 h. Équipé d’un ordinateur connecté à Internet, d’une imprimante et d’un scanner, il permet aux usagers d’effectuer une partie de leurs démarches et téléprocédures en libre-service et en toute autonomie, de façon confidentielle, accompagnés par Annie Beslin et sa remplaçante, postières de Montemboeuf, spécialement formées.

le maire, Jean-Marie Trapateau, et les partenaires réunis.
le maire, Jean-Marie Trapateau, et les partenaires réunis. - © Alexandre Merlingeas

Des besoins en zones rurales

Patrick Couillaud, président de la MSA des Charentes, et Francis Merlaud, président du Comité MSA de Charente-Limousine, ne pouvaient que se féliciter de cette initiative. Eux dont les adhérents sont situés principalement en zones rurales. De multiples démarches pourront être réalisées sur le site internet www.msadescharentes.fr en créant son espace privé pour accéder aux attestations, versement de prestations et autres registres parcellaires. Car la dématérialisation des démarches administratives pose le problème des zones blanches et de l’imperfection de la couverture internet en zones rurales dans le département.

Le maire de la commune de Montemboeuf, Jean-Marie Trapateau, a tout de suite adhéré à l’idée de transformer le bureau de Poste en MSAP. « Même si elles ne compenseront jamais la disparition des services publics », a-t-il précisé dans son discours officiel.

Didier Bescond, directeur adjoint réseau et banque de la Poste Charente et Vienne, a réaffirmé le souhait de la Poste de créer 500 MSAP en 2016 en France, soit la moitié de l’objectif de 1 000 maisons fixé par le gouvernement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui