La Vie Charentaise 20 août 2015 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

La luzerne subventionnée par la fondation Liséa Carbone

La fondation Liséa Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la réintroduction et la valorisation de la luzerne. Il faut y répondre avant le 30 septembre 2015.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les travaux de terrassement de la LGV sont finis, mais la fondation Liséa Carbone est toujours active.
Les travaux de terrassement de la LGV sont finis, mais la fondation Liséa Carbone est toujours active. - © La Vie Charentaise

L'agriculture est la première source de gaz à effets de serre dans les régions Poitou-Charentes  (32 % des émissions régionales) et Centre (24 %) et le second poste d'émission en Aquitaine (23 %).La luzerne, riche en protéines, constitue une alternative aux protéines d'importation (tourteaux de soja) introduites dans l'alimentation animale. Produite localement, elle permettrait de renforcer l'autonomie alimentaire des élevages. Par ailleurs, elle améliore la fertilité des sols tout en réduisant la consommation d'engrais de synthèse. Ceci représente un véritable potentiel d'atténuation des émissions de GES. Cependant, la production de luzerne est contraignante car elle comporte des aléas liés aux difficultés de récolte et de conservation (forte sensibilité aux conditions climatiques). Le séchage artificiel en séchoir est indéniablement une solution qui permettrait de simplifier la récolte, de limiter les aléas de production et d'améliorer la qualité du produit fini.

C'est dans un contexte favorable à la relance de cette culture bénéfique pour l'environnement que la fondation Liséa Carbone, en partenariat avec la Draaf et l'Ademe Poitou-Charentes, a souhaité soutenir la construction d'installations de séchage de luzerne. Les outils industriels de transformation et de valorisation de la luzerne peuvent également faire l'objet d'un soutien de la fondation.

Localisés en Indre-et-Loire, Poitou-Charentes et Gironde, les projets peuvent être portés par :

- un collectif d'exploitants agricoles (GIEE, Gaec...) ou un exploitant individuel,

- une coopérative agricole ou une coopérative d'utilisation de matériel agricole

- un opérateur privé.


Consulter et télécharger l'appel à manifestation d'intérêt sur le site de Liséa : http://www.lisea.fr/news/la-fondation-lisea-carbone-lance-un-appel-a-manifestation-dinteret-pour-la-reintroduction-et-la-valorisation-de-la-luzerne.


Contact : Jean-François Delaide - 05.49.11.86.56 - jean-francois.delaide@lisea.fr


La fondation Liséa Carbone est dotée de 5 millions d'euros pour la période 2013-2018. Créée à l'initiative de Liséa, société concessionnaire de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux, elle a pour objet de financer des projets liés à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au sein des régions traversées par la ligne LGV SEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui