La Vie Charentaise 04 juin 2015 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

Sixièmes rencontres Design Spirit : l'art verrier sous toutes ses formes

Les participants aux sixièmes rencontres Design Spirit ont investi le nouvel espace du «Castel» à Châteaubernard, le jeudi 28 mai pour assister à deux conférences et une table ronde axées sur la « volonté de remettre le luxe au coeur des débats », dixit Jean-Christophe Boulard, délégué général de l'INDP.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Table d'exposition de décors verriers.
Table d'exposition de décors verriers. - © Fabienne Lebon

Pour ouvrir sa journée de rencontres dédiées aux « nouvelles tendances du luxe », l'Institut national du design packaging (INDP) a invité deux responsables du groupe Carlin, « première agence  d'anticipation créative » basée à Paris. Géraldine Bouchot, directrice éditoriale Tendances et Prospective y a expliqué, entre autres, son rôle de « vigie internationale des courants de société » et « d'anticipation des tendances ».

Céline Delcourt, 27 ans, a créé son entreprise CD Design à Cognac fin 2012.
Céline Delcourt, 27 ans, a créé son entreprise CD Design à Cognac fin 2012. - © Fabienne Lebon

Mais le luxe, c'est aussi l'expression du savoir-faire. Exemple avec le Craft, Centre de recherche sur les arts du feu et de la terre, association créée à Limoges pour accompagner la création contemporaine dans ce haut-lieu de la porcelaine. « Cela nous a permis de faire le lien avec la future grande région et d'ouvrir les échanges » signale Jean-Christophe Boulard. Retour, par contre, à Cognac, avec la jeune Céline Delcourt, fraîchement diplômée d'un Master 2 de Management Design packaging. Cette designer de 27 ans, qui a créé son entreprise fin 2012, a analysé en direct les tendances du décor verrier. Christelle Lavaure, Charentaise qui a émigré à Paris pour des raisons professionnelles (elle y a créé l'année dernière  l'agence Orimono) s'est, elle, concentrée sur le décor textile. Tandis que Jocelyne Payet, responsable commerciale de Saga Décor, présentait cette filiale de Verallia, dédiée au décor sur verre. L'entreprise qui emploie 80 personnes à Pont Saint-Maxence (Oise) dispose de son propre studio de création, Créativ' Lab. Cette présentation de Saga décor a permis de faire la transition avec la visite de l'entreprise Verallia, qui emploie 360 personnes sur un site hautement sécurisé de 25 hectares à Châteaubernard.

L'entreprise Verallia emploie 360 salariés sur le site de Châteaubernard.
L'entreprise Verallia emploie 360 salariés sur le site de Châteaubernard. - © Fabienne Lebon

Surchauffe à Verallia

Autant le dire toute de suite : pour visiter l’entreprise verrière de Châteaubernard, mieux vaut le faire en plein hiver ! Les consignes de sécurité – normales quand on s’approche de fours chauffant à plus de 1500° – y sont forcément drastiques et encadrées. Le site de Châteaubernard produit jusqu’à deux millions de bouteilles par jour. « Quand on allume un four, c’est pour 12 ans,  affirme la jeune Carole Supervielle, responsable de secteur chez Verallia. Les opérations de maintenance, y compris les réparations, se font le four allumé ». Sur les trois fours, un seul est réservé à la fabrication de verre extra-blanc pour spiritueux. Le verre en fusion est  amené par des canaux de distribution, appelés feeders, jusqu'aux machines de formage. Cette opération consiste à mettre en forme un article de verre creux par moulage.

L’entreprise Verallia, filiale du groupe Saint-Gobain, est présente dans 14 pays et emploie jusqu’à 15000 collaborateurs. En France, huit de ses usines sont situées dans des régions viticoles. Le Pôle Conditionnement de Saint-Gobain est le numéro trois mondial de l’emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires. Cela n’a pas empêché Saint-Gobain d’annoncer la mise en vente de sa filiale en janvier 2014, provoquant l’inquiétude des salariés. Le 28 mai dernier, c’était le personnel du sous-traitant de Verallia, Soflog Solutions, chargé du retriage des bouteilles de l'usine verrière, qui était en grève.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui